stabilité de l'éclairage des voitures

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

stabilité de l'éclairage des voitures

Message  letraindejardin le Dim 11 Fév - 20:36

Hallo les gens,

Je découvre depuis quelques jours, j'ai enfin un "réseau" en H0m soit un ovale avec 3 garages cachés, une "gare" avec évitement et voie en heurtoir, le fonctionnement réel du matériel Bemo.

Assez surpris par le bruit des Ge 4/4 II et 6/6 II à moteur 5 pôles, je finis par m'y faire. Je ne possède qu'une voiture avec éclairage, la voiture pilote 1754 munie d'un décodeur d'accessoires Zimo pour la commande de l'allumage, et j'avoue être franchement déçu par la piètre qualité de la prise de courant. Ce ne sont pas des phares mais des "warnings" tellement ça clignote ! Je me disais que ce serait sympa d'éclairer complètement cette voiture et quelques autres, mais si c'est pour voir passer des guirlandes de sapin... ça me daille !

Quelles solution utilisez vous, alourdissement des véhicules, le fait de poser un doigt sur le toit améliore les choses... mais ce n'est pas pratique (!!!), utilisation d'un condensateur tampon, attelages conducteurs, etc ?

Merci par avance pour vos partages.

_________________
amicalement,
Christophe

RhB'iste, en IIm depuis 1992 et en H0m (de placard) depuis 2008. Réseau en IIm extérieur depuis 1995, en H0m sur un petit plateau de démonstration depuis 2018, contrôlés par une centrale Lenz LZV 100 et Railroad TrainController V9
.
avatar
letraindejardin

Age : 60
Localisation : Nantes

http://traindejardin.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  lulu67 le Lun 12 Fév - 13:01

Eh oui quand je parle de qualité qui laisse a desirer.. !!! c'est pas pour rien.. au prix ou c'est vendu il pourrait franchement faire des efforts
Tout d'abord quelle voie utilises tu, car la bemo est certes chouette et conforme question courant c'est pas le top.

Et puis je pense qu'il te faut regarder les forum allemands pour cela notamment  https://www.modell-bahn.ch/forum/ car tu y verra plein de chose sur l'électronique que ces suisse et allemand mettent au point pour ne pas avoir de sapins de Noel... mais je pense que tu le connais !!..

Il y a cela aussi http://www.voelklein-bodensee.de/modellbahn/detail/Tips-und-Tricks/fahrzeug/steuerwg-bdt-UmbauLED.html

http://www.voelklein-bodensee.de/modellbahn/detail/Tips-und-Tricks/fahrzeug/WR3816.3817.html

Ou il reste les bonne vieille pile bouton affranchissant de la prise de courant de la voie

http://www.ptitrain.com/electronique/meccano/pages2002/rovdan4013.htm

il y a aussi cette solution mais il faut prendre garde a inverser les essieux pour que la prise de courant soit prise des deux cotés.

http://img.over-blog.com/670x502/1/61/14/74/5---image-du-jour/module-eclairage/P1130531.JPG

Il y a aussi cela:

http://1.bp.blogspot.com/-21XKQzowhzQ/U3mjX-WuAnI/AAAAAAAAArM/n1RZe1rhId0/s1600/Bullet8.jpg

Il y a aussi le Kurzkupplung Bemo avec prise de courant venant de la motrice.. Les attelages aimantés avec prise de courant venant de la motrice, mais tous cela se fait avec des modif de matériel pour lequel il faut être prêt à charcuter ou adapter, donc à être prêt a dévaloriser la valeur vénales des véhicules.. Ce qui pour moi n'est pas rédhibitoires si cela améliore le fonctionnement, parfois très léger du matériel.

Puis tu pensera a nous faire des photos de ton ovale..

_________________
lulu67

avatar
lulu67

Age : 45
Localisation : Bas Rhin

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  Grischun le Lun 12 Fév - 17:39

C'est marrant que tu poses cette question, je suis justement en pleine campagne d'équipement de quelques "rames blocs" (GEX, BEX et un RE à base de voitures unifiées) !

Il y a déjà un bon moment, j'avais équipé un réversible FO (Deh+B+B+ABt) et la rame STNP RhB (Be+B+B+ABDt) : là j'avais opté pour une ligne de train réalisée avec des faisceaux souples équipés de mini connecteurs traversant les portes d'interconnexion après avoir retiré leur vitrage, les soufflets masquant à peu près les fils (voir description).
Le résultat est correct, il est entièrement dépendant de la qualité de prise de courant de l'engin moteur, assez lourd dans les deux cas, et l'allumage peut se commander via le décodeur de l'engin.

Pour les rames tractées, la liaison depuis l'engin moteur est plus délicate au niveau esthétique (obligation de charcuter une face avant), envisageable à la rigueur pour une rame réversible...

J'ai donc choisi une prise de courant individuelle pour chaque voiture, c'est facile pour les séries récentes (GEX, BEX, EwII) qui sont pré équipées. Pour les EwI, Bemo commercialise des lamelles, je viens d'avoir la référence (5540 003 000) et le prix (1.50 € pièce, j'espère que c'est au moins la paire, je demande des précisions).

Dans tous les cas, j'utilise des bandes de LEDs adhésives de chez CDF, ainsi que leurs modules d'alimentation, relativement faciles à planquer dans les WC ou sur les plates-formes. Double avantage : une excellente stabilité de l’éclairage, et le possibilité de baisser l'intensité lumineuse ! Inconvénient : l'allumage reste permanent (mais dans la réalité les voitures restent éclairées en permanence, compte tenu des nombreux tunnels).

Dernier point : un petit coup de peinture permet(trait) de corriger l'effet de transparence des caisses...

_________________
Cordialement,
Jean-Marc
avatar
Grischun

Age : 71
Localisation : Lac Léman

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  letraindejardin le Lun 12 Fév - 20:49

Merci pour toutes ces réponses,

Donc je ne suis pas le seul à "souffrir" de cette lacune de la prise de courant ! Very Happy Very Happy Very Happy  Ça me rassure un peu ! La solution des attelages conducteurs est assez séduisante puisque toutes les roues se trouveraient reliées à cette "ligne de train". Et sur la quantité ce serait bien le diable si toutes les roues d'un même côté "disparaissaient" en même temps !
La solution des fils me rebute franchement, c'est indételable à priori...

Reste la solution des condos que j'utilise avec le IIm. Ce sont des petits condos plus résistances de CDF, qu'on soude en fonction de l'intensité désirée, avec ruban sécable par série de 3 diodes. Mais ça me paraît bien gros pour du H0m... Jean-Marc tu me confirme qu'il s'agit bien de ces petits trucs là !


_________________
amicalement,
Christophe

RhB'iste, en IIm depuis 1992 et en H0m (de placard) depuis 2008. Réseau en IIm extérieur depuis 1995, en H0m sur un petit plateau de démonstration depuis 2018, contrôlés par une centrale Lenz LZV 100 et Railroad TrainController V9
.
avatar
letraindejardin

Age : 60
Localisation : Nantes

http://traindejardin.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  letraindejardin le Lun 12 Fév - 21:01

lulu67 a écrit:Puis tu pensera a nous faire des photos de ton ovale..

Lulu tu seras déçu ! En voici le TCO dans Train Controller.




L'idée est de pouvoir faire un peu rouler mon Bemo. Et puis secondairement, si on veut de mon truc dans les expos, d'expliquer comme fonctionne la gestion numérique d'un réseau. Les moteurs d'aiguillages, les détecteurs, les décodeurs sont sur le plateau, avec un câblage tiré au cordeau comme si  il s'agissait d'un schéma imprimé. Sauf que là, il y a des trains qui roulent d'une manière automatisée, et que pendant ce temps on peut discuter avec les gens, expliquer, tout ça, voilà, quoi... Smile Smile Smile

_________________
amicalement,
Christophe

RhB'iste, en IIm depuis 1992 et en H0m (de placard) depuis 2008. Réseau en IIm extérieur depuis 1995, en H0m sur un petit plateau de démonstration depuis 2018, contrôlés par une centrale Lenz LZV 100 et Railroad TrainController V9
.
avatar
letraindejardin

Age : 60
Localisation : Nantes

http://traindejardin.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  lulu67 le Lun 12 Fév - 21:32

Oh mais on commence tous par un ovale et a la fin on a un truc d'un kilomètre.. Mais c'est une bonne approche pour montrer tous ce que RRTC est capable de faire surtout sur si petit réseau..

_________________
lulu67

avatar
lulu67

Age : 45
Localisation : Bas Rhin

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  Grischun le Mar 13 Fév - 18:20

letraindejardin a écrit: Jean-Marc tu me confirme qu'il s'agit bien de ces petits trucs là !
La réponse est dans la photo...

_________________
Cordialement,
Jean-Marc
avatar
Grischun

Age : 71
Localisation : Lac Léman

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  letraindejardin le Mar 13 Fév - 20:31

Merci, c'est génial, ça rentre pil poil ! Mais une réponse entraine déjà une autre question, quelle est l'origine de la réglette ? C'est du ruban souple coté sur un support ou directement une réglette de Bemo prévue pour ces voitures ?

Pour ce qui concerne ma voiture pilote, 1754, je suis en train de regarder comment ajouter un condensateur au décodeur Zimo qui contrôle l'allumage des feux pour commencer. Mais pour le reste du matériel il va falloir trouver un trou de souris pour y mettre ce circuit.
Je l'utilise pour des LED ruban de 60 cm en IIm et c'est terriblement efficace. Bien mieux que les réglettes Massoth, qui ont certes une lumière plus nette et plus franche, mais dont les condensateurs sont asthmatiques...

_________________
amicalement,
Christophe

RhB'iste, en IIm depuis 1992 et en H0m (de placard) depuis 2008. Réseau en IIm extérieur depuis 1995, en H0m sur un petit plateau de démonstration depuis 2018, contrôlés par une centrale Lenz LZV 100 et Railroad TrainController V9
.
avatar
letraindejardin

Age : 60
Localisation : Nantes

http://traindejardin.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  Grischun le Mer 14 Fév - 11:17

J'utilise du ruban souple de CDF. Pour les BEX, j'ai collé le ruban sur une lamelle de laiton que j'avais en stock, ça lui donne une rigidité suffisante pour éviter que ça pendouille au milieu !
Pour les GEX, je l'ai collé au plafond après avoir enlevé les pièces en plexi d'origine. Pour les voitures unifiées, après séparation du toit, je l'ai collé en haut de la caisse, sous les traverses horizontales placées aux extrémités et au milieu. La rigidité semble suffisante, mais j'ai quand même ajouté une lame de laiton au-dessus des traverses pour y faire adhérer le ruban.

Après divers essais, j'ai limité le courant presque au maximum en choisissant la combinaison 3.2 k qui m'a semblé donner une luminosité réaliste.

Quant à la 1754, je comprends que ce soit compliqué, cette voiture ne comporte pas de WC propice à cacher ce que l'on ne souhaite pas montrer Wink Laughing

_________________
Cordialement,
Jean-Marc
avatar
Grischun

Age : 71
Localisation : Lac Léman

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  letraindejardin le Mer 14 Fév - 13:20

Grischun a écrit:Quant à la 1754, je comprends que ce soit compliqué, cette voiture ne comporte pas de WC propice à cacher ce que l'on ne souhaite pas montrer Wink Laughing

Merci pour toutes ces bonnes idées. Pour la voiture pilote il reste un peu de place dans la cabine, ce qui ne sera pas facile à partager avec le décodeur MX 681, si non, je ferai comme en réalité avec les véhicules à plancher bas, l'utilisation du plafond !

C'est tout de même ballot sur cette voiture, Lulu s'agace souvent de la baisse de qualité de Bemo, hors justement sur cette voiture, la prise de courant est plutôt bien conçue, puisque les essieux tournent dans un "flanc" de bogie en laiton interne au moulage.
On est pas dans la situation des voitures où seulement 2 essieux prennent une polarité à une extrémité et inversemen sur l'autre bogie. ( Ce qui au passage complique la détection des trains et nécessite malgré tout de disposer un vernis conducteur). Ici les 8 roues participent à la prise de courant, dans les virages c'est tout à fait correct et stable, c'est dans les alignements que ça se gâte...

_________________
amicalement,
Christophe

RhB'iste, en IIm depuis 1992 et en H0m (de placard) depuis 2008. Réseau en IIm extérieur depuis 1995, en H0m sur un petit plateau de démonstration depuis 2018, contrôlés par une centrale Lenz LZV 100 et Railroad TrainController V9
.
avatar
letraindejardin

Age : 60
Localisation : Nantes

http://traindejardin.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  letraindejardin le Jeu 22 Fév - 8:51

Alors voilà comme j'avais et du ruban et des condos d'avance... je me suis lancé ! Pour la voiture pilote il y a un couloir à l'arrière dans lequel le CI rentre pile poil ! Malheureusement il ne maintient que la stabilité de l'éclairage, pas le décodeur qui contrôle les feux.

Ensuite j'ai équipé deux voitures, en rognant la longueur du CI d'un bon millimètre à la disqueuse, le condo trouve sa place... dans les toilettes.

Sur une 1ère courte, j'ai collé directement 3 éléments de ruban sous la toiture, pour la seconde longue, il aurait fallu 4 éléments mais dont 4 diodes auraient été mal placées... J'ai coupé le ruban en 3 parties un peu espacées pour équilibrer l'éclairage collé là encore directement au plafond. En le séparant de la caisse pour faciliter les soudures... Plutôt que de rogner dans le plastique rouge du haut de la caisse.






Globalement c'est génial. Juste un peu trop jaune et mou à mon goût, du fait, et de la couleur des diodes, et des vitrages un peu teintés. Mais c'est pareil en IIm sur les voitures LGB. Seules les réglettes Massoth donnent un éclairage blanc, franc et brillant. Mais c'est impossible à rentrer dans du Bemo du fait de l'intégration des condensateurs tampons sur la réglette. Plus son épaisseur !


Et puis, j'aime beaucoup l'humour de Bemo pour repérer le sens de montage du chassis et de la caisse...



Dernière édition par letraindejardin le Jeu 22 Fév - 20:47, édité 1 fois

_________________
amicalement,
Christophe

RhB'iste, en IIm depuis 1992 et en H0m (de placard) depuis 2008. Réseau en IIm extérieur depuis 1995, en H0m sur un petit plateau de démonstration depuis 2018, contrôlés par une centrale Lenz LZV 100 et Railroad TrainController V9
.
avatar
letraindejardin

Age : 60
Localisation : Nantes

http://traindejardin.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  lulu67 le Jeu 22 Fév - 10:43

choisi des bande de leds avec des tons plus froid, sur eb tu trouveras toutes sorte de ruban de 5 m de long pour des sommes modiques, le dernier que j'ai acheté je l'ai payé 5-6 € comparé a casto ou ça vaut 25 ... bon livré direct de chine...

_________________
lulu67

avatar
lulu67

Age : 45
Localisation : Bas Rhin

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  letraindejardin le Jeu 22 Fév - 11:47

Trop tard j'ai repassé une commande chez CDF !

_________________
amicalement,
Christophe

RhB'iste, en IIm depuis 1992 et en H0m (de placard) depuis 2008. Réseau en IIm extérieur depuis 1995, en H0m sur un petit plateau de démonstration depuis 2018, contrôlés par une centrale Lenz LZV 100 et Railroad TrainController V9
.
avatar
letraindejardin

Age : 60
Localisation : Nantes

http://traindejardin.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  AL1 le Jeu 22 Fév - 17:26

Beau boulot bien propre.
Bravo Christophe !


letraindejardin a écrit:Pour la voiture pilote il y a un couloir à l'arrière dan lequel le CI rentre pile poil ! Malheureusement il ne maintient que la stabilité de l'éclairage, pas le décodeur qui contrôle les feux.
où as-tu localisé ce décodeur alors ?

Et puis, j'aime beaucoup l'humour de Bemo pour repérer le sens de montage du chassis et de la caisse...
  moi aussi ! Laughing


_________________
Bien cordialement,
Alain
avatar
AL1

Age : 55
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  letraindejardin le Jeu 22 Fév - 20:43

AL1 a écrit:
letraindejardin a écrit:Pour la voiture pilote il y a un couloir à l'arrière dan lequel le CI rentre pile poil ! Malheureusement il ne maintient que la stabilité de l'éclairage, pas le décodeur qui contrôle les feux.
où as-tu localisé ce décodeur alors ?


Le décodeur se situe dans l'espace laissé libre entre la platine de régulation des LED des feux et la cloison du compartiment voyageurs. 3mmm en gros ! Et comme je n'ai pas encore trouvé où connecter le condensateur, j'ai l'impression que ce n'est pas prévu sur les décodeurs de fonctions Bemo, les feux continuent de clignoter joyeusement ! J'ai regardé sur la doc Zimo et les MX681 n'apparaissent pas dans les schémas de raccordement...

_________________
amicalement,
Christophe

RhB'iste, en IIm depuis 1992 et en H0m (de placard) depuis 2008. Réseau en IIm extérieur depuis 1995, en H0m sur un petit plateau de démonstration depuis 2018, contrôlés par une centrale Lenz LZV 100 et Railroad TrainController V9
.
avatar
letraindejardin

Age : 60
Localisation : Nantes

http://traindejardin.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  letraindejardin le Sam 3 Mar - 12:34

J'ai continué l'équipement de quelques voitures avec des rubans de Led et condensateurs tampons CDF. Jusqu'à présent tout allait bien, les essieux tournant dans des flancs internes de bogie en laiton eux mêmes frottant sur une lame fine de laiton placée entre chassis et aménagements intérieurs. Roulement parfait et 8 points de prise du courant corrigés par le condo tout allait bien. Mais !

Voici une voiture B 2351 dont les essieux sont identiques à ceux des wagons. Autrement dit l'essieu tourne dans le plastique du flanc de bogie et la prise de courant devient problématique. En quinconce si on installe un frotteur sur les essieux... Donc on a plus que deux roues par côté pour prendre le courant. Déjà qu'avec quatre c'était pas forcément constant... Ça va empirer !



J'ai donc utilisé du fil de chrysocale soudé en T de 5/10, trop fort, il faudrait du 2/10 ou 3 maxi. Mais je n'en ai pas. L'un passe sans trop appuyer au dessus des essieux, l'autre, plié aux extrémités va chercher le courant sur le flanc de la roue au dessus du noyau isolant. La pression sur une aussi petite roue n'est pas facile à régler. Avec un peu de patience et l'aide d'une pince fine, j'ai fini par trouver le point de cambrure qui assure, et la prise de courant, et la rotation des roues. La partie verticale passe dans des trous de 0,5 dans le bogie et une rainure dans le plancher pour gagner en hauteur lors du soudage des fils vers le condo tampon...





On comprend bien sur cette photo que la structure originale réelle du bogie ne permet la pose d'un flanc interne en laiton... En tous cas pas sans contorsions !
Mon système trop rigide fait de cette voiture la plus mauvaise rouleuse du réseau ! Embarassed  Mais pour autant, l'éclairage fonctionne ! Very Happy Very Happy Very Happy


_________________
amicalement,
Christophe

RhB'iste, en IIm depuis 1992 et en H0m (de placard) depuis 2008. Réseau en IIm extérieur depuis 1995, en H0m sur un petit plateau de démonstration depuis 2018, contrôlés par une centrale Lenz LZV 100 et Railroad TrainController V9
.
avatar
letraindejardin

Age : 60
Localisation : Nantes

http://traindejardin.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  lulu67 le Sam 3 Mar - 14:09

Pour régler ton problème soude en bout de tes extrémités des pattes en laiton(utilise de la plaque de laiton fine, mais tu sais il y existe ce même genre de montage dans des tôle assez fines

de ce genre:
http://img.over-blog-kiwi.com/0/55/23/51/20140530/ob_3e754e_img-1262.jpg .. C'est normalement assez rigide mais pas trop de sorte que le roulement n'en soit pas affecté, car avec ton système tu vas vite changer les axe de d'essieux..

_________________
lulu67

avatar
lulu67

Age : 45
Localisation : Bas Rhin

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  letraindejardin le Sam 3 Mar - 16:52

lulu67 a écrit:Pour régler ton problème soude en bout de tes extrémités des pattes en laiton(utilise de la plaque de laiton fine, mais tu sais il y existe ce même genre de montage dans des tôle assez fines

de ce genre:
http://img.over-blog-kiwi.com/0/55/23/51/20140530/ob_3e754e_img-1262.jpg .. C'est normalement assez rigide mais pas trop de sorte que le roulement n'en soit pas affecté, car avec ton système tu vas vite changer les axe de d'essieux..

Merci c'est gentil, mais ça ne règle pas le problème de la prise de courant sur les roues isolées. La pression du frottement sur mon dispositif n'est pas plus de nature à bloquer ou couper l'essieu en deux ! Le réglage est plus délicat pour l'intérieur des roues isolées.

_________________
amicalement,
Christophe

RhB'iste, en IIm depuis 1992 et en H0m (de placard) depuis 2008. Réseau en IIm extérieur depuis 1995, en H0m sur un petit plateau de démonstration depuis 2018, contrôlés par une centrale Lenz LZV 100 et Railroad TrainController V9
.
avatar
letraindejardin

Age : 60
Localisation : Nantes

http://traindejardin.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  lulu67 le Sam 3 Mar - 18:37

Mais je t'avais expliqué qu'il faille prendre un bogie pour le coté gauche ou droite et inversement sur l'autre bogie.. Comme cela tu as le courant par les deux fils de rails autrement dit un coté de rails par bogie.. Enfin ou j'ai peut-être rien compris..

J'ai trouvé cela pour illustrer

http://www.railroad24.de/images_bilder/D12BC82-1285081757.jpg

http://www.railroad24.de/images_bilder/D12BC82-1285081756.jpg

C'est un exemple sur une voiture deux essieux mais le principe est le même pour les voitures.. Bon si j'ai rien compris ne m'en veut pas..

_________________
lulu67

avatar
lulu67

Age : 45
Localisation : Bas Rhin

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  letraindejardin le Dim 4 Mar - 13:43

lulu67 a écrit:Mais je t'avais expliqué qu'il faille prendre un bogie pour le coté gauche ou droite et inversement sur l'autre bogie.. Comme cela tu as le courant par les deux fils de rails autrement dit un coté de rails par bogie..

Oui bien sûr mais c'est exactement ça dont je ne veux pas ! 2 roues par côté en quinconce, ce qui augmente par deux le risque de faux contact et surtout rend la voiture indétectable correctement. Imagine une voiture arrêtée avec un bogie dans un canton et l'autre sur un aiguillage elle ne sera détectée nulle part ! Sauf à graphiter en plus les manchons isolants des essieux comme pour les wagons, mais c'est un pis aller qui n'améliore par la prise de courant par toutes les roues de toutes façons.

_________________
amicalement,
Christophe

RhB'iste, en IIm depuis 1992 et en H0m (de placard) depuis 2008. Réseau en IIm extérieur depuis 1995, en H0m sur un petit plateau de démonstration depuis 2018, contrôlés par une centrale Lenz LZV 100 et Railroad TrainController V9
.
avatar
letraindejardin

Age : 60
Localisation : Nantes

http://traindejardin.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  lulu67 le Dim 4 Mar - 19:13

Mais si il faut y mettre des résistances smd soudé a cheval sur l'essieu et la roue qui rends la détection possible. Si mes souvenirs sont bon c'est dans un vieux bemopost d'ailleurs si mes souvenirs sont bon c'est de la que je tiens cette astuce.. ..

_________________
lulu67

avatar
lulu67

Age : 45
Localisation : Bas Rhin

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  AL1 le Dim 4 Mar - 19:40

letraindejardin a écrit: En quinconce si on installe un frotteur sur les essieux... Donc on a plus que deux roues par côté pour prendre le courant.

avec cette solution tu as déjà la moitié du chemin parcouru.
pour l'autre moitié, pourquoi ne pas partir sur une solution de type "charbon" ?
je m'explique:
tu perces à l'aplomb des deux autres roues un orifice par lequel tu fais descendre un conducteur (câble électrique souple / petit charbon / ??) qui vient prendre appui sur la partie de "roulement" de la roue  (ce que l'on appelle la table de roulement ? j'ai un doute sur ce terme...)
il reste à gérer la force d'appui et la fixation de ce conducteur pour que cela tienne quelque soit le sens et la vitesse de rotation.
haaa j'aurai tant aimé etre un as en DAO pour te photochoper mon idée !   Cool

si jamais tu réussis à mettre en pratique cette idée, je te laisse les droits d'auteur   Laughing  !!!
et en parlant de droits... je me demande si cette solution n'a pas déjà été éprouvée sur les voitures lourdes STL... ??? à vérifier !




_________________
Bien cordialement,
Alain
avatar
AL1

Age : 55
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  letraindejardin le Lun 5 Mar - 9:16

Hallo,

Que l'on frotte sur la table de roulement ou sur le voile de la roue cela revient sensiblement au même. Il faut pouvoir fixer le dispositif et le perçage dans le timon central du bogie est bien pratique. Mon principal souci réside dans la rigidité du fil de chrysocale utilisé. Il faudrait que je trouve du 2 ou 3/10ème de mm, pour diminuer l'appui et "libérer" les roues qui font un peu de résistance ! Mais globalement ça marche super bien !

_________________
amicalement,
Christophe

RhB'iste, en IIm depuis 1992 et en H0m (de placard) depuis 2008. Réseau en IIm extérieur depuis 1995, en H0m sur un petit plateau de démonstration depuis 2018, contrôlés par une centrale Lenz LZV 100 et Railroad TrainController V9
.
avatar
letraindejardin

Age : 60
Localisation : Nantes

http://traindejardin.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  letraindejardin le Mar 13 Mar - 21:13

Merci Lulu pour ta persévérance ! Ça ressemble à une tresse comme on en mettait sous les autos de circuits 24 ! C'est mou mais pas élastique.

Je rechercherais plutôt ce genre de lamelle
https://www.ebay.de/itm/10x-H0-TT-Radschleifer-Stromabnehmer-Schleifer-Schleifkontakte-fur-Waggons/162909788435?_trkparms=aid%3D222007%26algo%3DSIM.MBE%26ao%3D2%26asc%3D49133%26meid%3D6fa77bc7aade4888a6d83b8d6110a83b%26pid%3D100005%26rk%3D1%26rkt%3D6%26sd%3D323115469040%26itm%3D162909788435&_trksid=p2047675.c100005.m1851

pour pouvoir en appliquer une sur l'essieu, et l'autre sur l'intérieur des roues isolées.

_________________
amicalement,
Christophe

RhB'iste, en IIm depuis 1992 et en H0m (de placard) depuis 2008. Réseau en IIm extérieur depuis 1995, en H0m sur un petit plateau de démonstration depuis 2018, contrôlés par une centrale Lenz LZV 100 et Railroad TrainController V9
.
avatar
letraindejardin

Age : 60
Localisation : Nantes

http://traindejardin.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: stabilité de l'éclairage des voitures

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum