Récupération électrique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Récupération électrique

Message  amateurrhb le Lun 22 Juil - 13:57

Dans la dernière édition de la brochure ' Contura ' (le magazine des RhB), le principe de la récupération électrique est mis en évidence.
Ainsi 4 rames Allegra qui descendent peuvent produire, lors du freinage, l'énergie nécessaire à une rame Allegra montante sur le même tronçon.
Plusieurs facteurs entre en ligne de compte pour une récupération idéale (les rames Allegra et les Ge 4/4 III offrent cette possibilité), comme la position de la locomotive (dans le cas des Ge 4/4 III) qui doit être à l'arrière du train, la façon de conduire du mécanicien, ...



C'est le principe de conversion de l'énergie cinétique du train en électricité ré-injectée via le pantographe.

_________________
Cordialement,
amateurrhb (Daniel)
avatar
amateurrhb

Age : 68
Localisation : Riviera vaudoise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récupération électrique

Message  Rail1435 le Lun 5 Aoû - 12:07

C'est plutôt l'énergie potentielle qui est convertie! L'énergie cinétique est convertie lors des arrêts en gare. Excuse-moi amateurrhb de cette correction de vocabulaire qui peut paraître un peu pinailleuse, mais j'aime la précision de vocabulaire.
Une partie de l'énergie potentielle au freinage est utilisée sur place pour la climatisation ou le chauffage du train, ce qui explique le rapport de 1 à 4 - seulement - pour la conversion. Il faut ajouter aussi les pertes en ligne du courant récupéré pour expliquer ce rendement peu élevé. Sur le Gotthard, avec la ligne de contact monophasée 15 kV, on approche actuellement du rapport 1:2 avec les Re460; ont était à 1:3 pour les Re 4/4 II (Re 420).
avatar
Rail1435

Age : 62
Localisation : 1294 Genthod

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récupération électrique

Message  amateurrhb le Lun 5 Aoû - 16:41

Rail1435 a écrit:C'est plutôt l'énergie potentielle qui est convertie! L'énergie cinétique est convertie lors des arrêts en gare. Excuse-moi amateurrhb de cette correction de vocabulaire qui peut paraître un peu pinailleuse, mais j'aime la précision de vocabulaire.
Une partie de l'énergie potentielle au freinage est utilisée sur place pour la climatisation ou le chauffage du train, ce qui explique le rapport de 1 à 4 - seulement - pour la conversion. Il faut ajouter aussi les pertes en ligne du courant récupéré pour expliquer ce rendement peu élevé. Sur le Gotthard, avec la ligne de contact monophasée 15 kV, on approche actuellement du rapport 1:2 avec les Re460; ont était à 1:3 pour les Re 4/4 II (Re 420).
Ah, désolé mais on ne va pas être d'accord.
Selon le Larousse " Énergie potentielle : énergie d'un système due à la position d'une partie du système par rapport à l'autre. " et " Énergie cinétique : pour un point mobile de masse m et de vitesse v, grandeur E = 1/2 m * v2 "

Autre définition possible : " L'énergie potentielle d'un système physique est l'énergie liée à une interaction, qui a le potentiel (d'où le nom) de se transformer en énergie cinétique. "

L'énergie potentielle d'un barrage, par exemple, correspond à la masse d'eau et à la différence d'altitude entre le niveau du barrage et l'altitude de la turbine. Si une rame Allegra est au sommet de la Bernina, mais qu'elle est arrêtée elle ne produira aucune énergie sur le réseau, aucune énergie potentielle ! Mais c'est bien parce qu'elle est "en haut" qu'elle va redescendre et prendre de la vitesse; son énergie cinétique est ensuite transformée pour produire de l'électricité.
En d'autres termes, à la descente elle prend de la vitesse et pour freiner elle utilise sa vitesse (donc énergie cinétique) pour freiner en inversant le processus, ce n'est plus un moteur qui consomme de l'énergie pour tirer le train, c'est l'équivalent d'un alternateur qui produit de l'électricité à partir de la vitesse et de la masse du train (cf formule).
Rail1435 a écrit:L'énergie cinétique est convertie lors des arrêts en gare. Excuse-moi ...
Ben non, par définition, lors d'un arrêt il n'y a plus d'énergie cinétique ... !
Le rendement, les pertes en ligne,le chauffage ou la climatisation sont d'autres éléments ...

_________________
Cordialement,
amateurrhb (Daniel)
avatar
amateurrhb

Age : 68
Localisation : Riviera vaudoise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récupération électrique

Message  Rail1435 le Lun 5 Aoû - 18:27

Désolé amateurrhb, mais tu es as côté du sujet. Dans une descente, il y a variation d'altitude, donc l'énergie potentielle E=m*g*h varie, si on descend à vitesse constante, l'énergie cinétique E = 1/2*m*V^2 est constante. Le freinage d'arrêt permet de transformer l'énergie cinétique - à une vitesse de translation - en énergie électrique jusqu'à ce que celle-ci soit annulée, lorsque la vitesse est nulle. Je n'ai pas besoin de Larousse ou Wikipedia, car ces thèmes font partie de ce que j'enseigne. Tu as raison en écrivant que l'énergie cinétique est nulle à l'arrêt, mais avant l'arrêt, elle était non-nulle: c'est cette différence qui est convertie en électrique. En palier, il n'y a pas de variation d'altitude, donc l'énergie potentielle ne change pas. Si on laisse glisser un train sur une pente, comme à Lac Mégantic, l'énergie potentielle initiale se transforme en énergie cinétique puisque le train accélère, mais aussi en énergie calorifique à cause des frottements.
avatar
Rail1435

Age : 62
Localisation : 1294 Genthod

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récupération électrique

Message  lulu67 le Lun 5 Aoû - 18:53

C'est très intérréssant, mais je me sent un peu largué par vos histoires, pour moi 1/2m*V² egal a l'accéleration d'une masse... Pour le reste je ne comprends pas tout..


_________________
lulu67

avatar
lulu67

Age : 44
Localisation : Bas Rhin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récupération électrique

Message  Rail1435 le Lun 5 Aoû - 20:28

Une force F=m*a [N] (Newton) n'est pas la même chose qu'une énergie E [J]. On obtient la puissance instantanée avec la force et la vitesse: P = F*V [W]. Si on a une puissance constante pendant un temps t, on a besoin d'une énergie E = P*t qui fournit un travail [J] (Joule). Si la puissance varie, ce n'est plus un simple produit, mais une intégrale.
avatar
Rail1435

Age : 62
Localisation : 1294 Genthod

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récupération électrique

Message  amateurrhb le Mar 6 Aoû - 10:21

Rail1435 a écrit:... Le freinage d'arrêt permet de transformer l'énergie cinétique .. en énergie électrique jusqu'à ce que celle-ci soit annulée, lorsque la vitesse est nulle.
Very Happy  Oui, il me semble que c'est bien ce que je disais en créant ce fil ... mais le but n'était pas de créer une polémique verbale ... qui ne doit guère intéresser les membres de ce forum.
Bonne journée Rail1435 sunny

_________________
Cordialement,
amateurrhb (Daniel)
avatar
amateurrhb

Age : 68
Localisation : Riviera vaudoise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récupération électrique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum